logo-mini

NOTRE HISTOIRE

Page Notre Histoire -paragraphe Notre histoire

1997    : Julien Frohn : une passion pour la restauration

A l’âge de 18 ans, il termine ses études d’hôtellerie-restauration. Pendant 5 ans, entre 1997 et 2002, il travaille dans plusieurs établissements de types gastronomiques ainsi que dans des brasseries à thème où il commença à développer son expérience dans la restauration.

 

2002 : Julien Frohn, un concepteur

A 23 ans, c’est le grand saut ! Il prend la décision d’ouvrir son propre restaurant sur le site cinématographique du Kinépolis à Saint-Julien les Metz, il s’agit d’un restaurant à thème nommé « LA CREPERIE ». Avec ses 15 salariés, le jeune entrepreneur développe un concept novateur détaché de la crêperie traditionnelle. Il bouleverse les codes de la présentation et du choix des ingrédients (avec essentiellement des produits frais).

 

2004 : Un début réussi

L’établissement est rapidement rentable ce qui pousse le jeune passionné d’art, de rock et de musique anglo-saxonne, à ouvrir un second restaurant « LA CREPERIE » à Thionville en 2004 dans le centre commercial « GERIC », avec 12 salariés.

 

2009 : Le grand pari

L’année 2009 marque un tournant dans la carrière de Julien Frohn, il cède les deux affaires pour créer un nouveau concept autour de la viande sous le nom du « T’CHIZ » qui emploie 40 salariés. Ce pari abouti sur un établissement de 250 places assises en intérieur et autant en terrasse.

 

2012 : De nouveaux projets…

Fort de ce nouveau succès, en 2012, il rachète l’emplacement de l’établissement « LA CREPERIE » du centre commercial « GERIC » à Thionville pour créer un nouveau concept, il s’agit d’un restaurant Alsacien sous le nom de la « WINSTUB » qui emploie 15 salariés.

 

2014 : Retour à la crêpe…

La gestion de deux concepts de restauration ne suffisant pas à cet insatiable travailleur, il revient, en 2014, à son premier amour : la crêpe. Il ouvre le premier restaurant Ar Preti au sein du centre commercial WAVES sous le nom de « AR PRETI CREPERIE MODERNE », un concept abouti après 12 ans d’expérience dans la restauration.

Toujours entouré de ces collaborateurs des premières heures, Julien Frohn continue de faire évoluer le concept du T’Chiz tout comme celui d’AR Preti pour lequel il met tout en œuvre afin d’apporter à ses partenaires les outils nécessaires à l’optimisation de leur performance.

 

2016 : Le développement en franchise

Le concept de crêperie moderne « Ar Preti » est éprouvé, le serial entrepreneur prend la décision de mettre son expérience à disposition de partenaires. Il se lance donc dans le développement d’un réseau de franchise.

Page histoire - L'équipe Ar Preti

© 2016 AR PRETI
Mentions légales

DEVENIR FRANCHISÉ

Rejoignez-nous